Chocolecture arrête!!!

LE DEPART  DE CHOCOLECTURE

Ce 4 décembre, bonjour Chocolecture.

Pendant trente ans tu as circulé dans les rues

De Nancy et aux environs, dans les banlieues.

Tu as ouvert tes portes et ton cœur aux enfants.

Chez  toi des coussins par terre, un bar et des livres

Pour lire un coup ou pas et boire un chocolat

Chaud en hiver ou une orangeade en été.

« Lire, c’est voyager » a dit Victor Hugo.

Combien de voyages pour les jeunes enfants

Les jours de congé et les vacances scolaires !

Des livres choisis par Lecturique et Nicole,

Chaque année des livres nouveaux à feuilleter.

Les jours n’étaient pas tous de la même couleur.

Atmosphère amicale ou agitée parfois…

Le temps a passé et ton cœur est fatigué.

Dans l’agglomération tu étais bien connu

Et, plus d’une fois, attendu comme un ami.

Aujourd’hui c’est l’heure de la séparation.

Nous, membres de Lecturique, sommes un peu tristes.

Ce 4 décembre, tel un enfant adopté,

Tu quittes le dépôt pour le cirque Michtô.

Là-bas tu vas vivre une nouvelle aventure,

Avec un nouveau nom et un nouveau public.

Chocolecture, nous te disons au revoir !

Nous aurons, c’est sûr, l’occasion de te revoir.

 

Dominique POIROT

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Lectures au jardin 2019

Session de formation à la lecture à haute voix assurée par J.M. Villégier du 8 au 11 mai 2019


Presque à la fin de l’année scolaire 2017-2018, en mai ou juin, l’association Lecturique perçoit comme une évidence d’avoir à propager la lecture même pendant les vacances. Oui, mais comment ?
L’idée vient vite : les jardins de la ville offrent des cadres paisibles et soignés, des flâneurs s’y trouvent, prêts à accueillir les menus événements du lieu : «Lectures au jardin » s’organise.
Ce sera les mardis : le mardi est le jour de Lecturique. Plutôt en fin d’après-midi, à la fraîche. Chaque lieu verra un ou deux membres de l’association s’y livrer à de brèves et plaisantes lectures sur des thèmes consacrés à la nature, appropriés en somme à ce temps de vacances.
Eh bien, il n’y a pas d’heure fraîche, mais une constante chaleur torride. Mais il y a un lecteur dans les jardins, huit jardins différents, et des auditeurs presque partout. Et donc, il y a eu des lecteurs livrés pour la première fois au difficile exercice de la lecture publique, à voix haute. Beaucoup de satisfaction de part et d’autre. Puis vient la conclusion d’un auditeur (im)pertinent : « C’est un beau et bon projet, mais il vous faut apprendre à bien faire ce que vous voulez faire. »
Dont acte. Pas de meilleur maître dans toute la France que Jean-Marie Villégier, qui forma tant d’acteurs du théâtre classique au plus haut niveau, et qui donna des exemples inégalés de lecture publique au Louvre, ou dans d’autres hauts lieux culturels. Il est actuellement le meilleur lecteur de l’œuvre si résistante à l’oralité qu’est celle de Claude Simon. Oralité qu’il pratique cependant avec maestria, détours et décours, dans une langue savante et nuancée, forte.
Viendra-t-il, cet homme éminent, rencontrer la petite équipe de Lecturique, qui n’a dans ce domaine, que sa bonne volonté et sa toute petite expérience d’un été ?
La réponse positive du Maître a permis de réaliser une session de formation du 8 au 11 mai 2019. Ce qui fut enseigné le fut avec précision, générosité et patience. Ce qui fut reçu le fut avec avidité, goût du travail et générosité.
Un grand moment dont bénéficieront sans aucun doute les lectures au jardin de l’été 2019.
Il y avait quinze participants
Voici les textes qui servirent de champ d’exercice.

Nicole Granger
Textes choisis pour la lecture à haute voix

Apollinaire Le pont Mirabeau/ Mai
Bauchau H. Prélude
Beckett S. Compagnie
Bonnefoy Y. Une voix/ Le lieu des morts
Colette Un jardin à l’aube/ Sido
Flaubert Salammbô
Gaudé L. Salina Les trois exils
Gaudé L. Le soleil des Scorta
Gaudé L. Ouragan
La Fontaine les deux coqs
Maulpoix J.M. Histoire de bleus
Michon P. La grande Beune
Michon P. Vies minuscules : Vie d’Eugène et de Clara
Mme de Lafayette La princesse de Clèves
Munier V./ Tesson S. Le yack immémorial
Musset Ballade à la lune
Prévert Le jardin extraordinaire
Racine Andromaque : acte I, scène I
Racine Andromaque : acte III, scène VIII
Rousseau Les Confessions : livre I
Rousseau Les rêveries du promeneur solitaire
Simon Claude L’Acacia
Stendhal La Chartreuse de Parme
Trinh Xuan Thuan Les couchers de soleil/ La lune
Vigny les destinées
WWF Lueurs d’espoir pour la planète

Lecturique a proposé des lectures thématiques dans différents jardins et parcs de Nancy ,de Jarville et de Laxou, les mardis des mois de juillet et août.
Thème: ESPACES

Ces lectures sont suspendues pendant la saison d’hiver
Lecture au jardin devient pendant l’hiver: »LECTURES EN VILLE ».
La seconde session d’apprentissage de lectures de textes prévue en Novembre avec Jean Marie Villégier se trouve malheureusement annulée.
Toutefois,l’équipe de Lecturique se propose de mettre sur pied des séances de travail pour l’amélioration de lectures publiques.
Si vous le souhaitez,signalez vous pour être tenu au courant des dates de ce travail .

Publié dans lectures vagabondes | Laisser un commentaire

DISTRIBUTION GRATUITE DE LIVRES

Prochaine distribution

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La valise Lecturique en vacances à l’hôpital

Depuis de nombreuses années, l’association Lecturique fait circuler des valises de livres dans les établissements scolaires.  Quel dommage que ces ouvrages restent privés de lecteurs pendant les périodes de vacances ! Partant de ce constat, j’ai décidé d’en faire profiter l’autre association dont je suis membre, l’AISCOBam (aide scolaire bénévole au adolescents malades ) David Leblond, professeur de lettres à l’hôpital d’enfants,  et moi-même avons confié la valise- lycée au service de Pédopsy du CHU du 13 au 27 février 2017.

Lors d’une première séance, nous avons présenté son contenu à trois soignants et sept adolescents de 11 à 17 ans. Pendant une heure et demie, ils ont pu feuilleter des revues d’art et d’actualité, des BD, des romans, des pièces de théâtre et de la poésie. Chacun d’entre eux a emprunté trois ouvrages.

A la séance suivante, un effectif plus réduit a permis un échange très riche.

 Théo, qui est aveugle, a lu en braille les poèmes qu’il avait transcrits grâce à Pauline. A sa demande j’ai fait la lecture à haute voix d’un extrait de roman historique et d’un documentaire sur les réfugiés.

Manifestement pour tous les participants, ces deux heures ont bien illustré les pouvoirs de la lecture « fenêtre par laquelle on s’évade » et « porte ouverte sur le monde »

 

Thérèse Touillet, professeur de lettres bénévole et membre de l’association Lecturique

Livres en liberté

En février 2017, la valise 5 de Lecturique avait fait son premier séjour de vacances en service de pédopsy à l’hôpital d’enfants et le succès de cette entreprise m’a incitée à la renouveler, avec le concours du cadre infirmier.

Instruits par l’expérience, nous avons apporté quelques modifications à notre organisation : les livres prêtés ne sont pas sortis du service ce qui a facilité la gestion des emprunts. En contrepartie, la valise a pu prolonger ses vacances à l’hôpital, puisqu’il s’agissait de la valise 2016-2017. La valise est donc restée un mois dans le service et les livres ont pu tourner d’un adolescent à l’autre.

La première séance a réuni 7 adolescents de 12 à 18 ans et cinq adultes : Samuel, assistant d’éducation chargé de la photo, le cadre infirmier, une infirmière, une étudiante en psycho stagiaire et moi-même. L‘activité  s’est déroulée dans le calme, chacun choisissant le livre qui l’attirait pour aller le feuilleter dans un coin de la salle à manger ou dans sa chambre.

La deuxième séance a été plus animée : réunis autour d’une table, les adolescents ont échangé leurs impressions sur les livres qu’ils avaient empruntés. Une jeune fille a fait partager son coup de coeur pour la BD Les mutants de Pauline Aubry.  Un livre où elle et ses camarades peuvent se retrouver car l’auteure l’a créée en collaboration avec les adolescents d’un service de pédopsychiatrie.

La discussion a continué à bâtons rompus, abordant des sujets variés tournant autour de la lecture, de l’écriture, de la culture en général : comment lit-on une BD ? un manga ? la lecture sur écran va-t-elle tuer l’objet livre ?

Les adolescents ont également partagé leurs interrogations sur des questions de société et sur le sens de la vie, de l’immigration à l’astrophysique en passant par les châteaux de la Loire ….

Tous ont apporté leur contribution, quels que soient leur âge et leur rapport à la lecture. Une jeune fille en grande difficulté scolaire a témoigné du plaisir qu’elle prend à lire et recopier des poèmes.  C’est bien dans cet esprit que fonctionne Lecturique :  que les livres circulent et soient offerts à ceux qui n’y ont pas accès, et qu’ils ouvrent grand les portes de la sensibilité, de l’imaginaire et du partage.

Suite à ce succès nous est venue l’idée d’installer un arbre à livres dans le service, à monter par les résidents. Le premier ouvrage  à y figurer sera Les Mutants, cadeau de parrainage de Lecturique.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La culture

Lecturique contribue à la culture développée sur le territoire lorrain et avec l’assentiment des pouvoirs publics.Quel contenu proposer à un mot aussi vastement utilisé que le mot culture ?Voici une proposition de notre association.

L’association Lecturique prend place dans la culture.

La culture c’est le savoir qui prend saveur, et qui se transforme, au long du temps, en savourance:

  • Le savoir: ce qui s’acquiert par le travail, l’observation, la répétition des gestes, l’usage des méthodes, la patience. C’est l’enseignement , l’apprentissage , le savoir-faire.
  • La saveur donne goût ,couleurs, parfums, forme, au savoir. C’est l’éducation, le savoir-vivre.
  • La savourance est plaisir personnel, partageable avec un nombre restreint de vivants et une immense cohorte de morts qui ont ouvert les voies depuis le fond des temps.

La savourance advient , elle est terre promise ,objet du désir.

La culture est le territoire de la savourance .Elle isole ou réunit, suivant la mouvance imprévisible du rapport à l’autre.

Les mots de la culture sont précis et nombreux; leur chance de devenir parole n’est jamais sûre .Si la liberté existe quelque part, c’est là.La rumeur du travail humain vers son accomplissement habite notre silence et exige sa qualité, attentive, ardente.

Nicole Granger

 

 

 

 

 

Vous cherchez des livres ? Nous en avons à profusion ! De toutes sortes : des vieux, des neufs, des compliqués, des simples, avec images et sans images, qui racontent des histoires, qui affinent des savoirs (historiques, scientifiques…), qui aident à vivre la vie pratique ou morale, citoyenne ou personnelle…

Distributions gratuites : consultez le site de l’association ou la presse locale pour connaître les dates et les lieux.

Vous cherchez comment lire de façon à trouver plaisir et profit de vos lectures ? N’hésitez pas à appeler à l’aide. « Lectures vagabondes » vous proposera quelques itinéraires plaisants à travers l’espace des textes (pour petits groupes de préférencl

 

Publié dans Articles | Tagué | Laisser un commentaire